Clauses du «Protocole» de Doha en 13 points

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Clauses du «Protocole» de Doha en 13 points

Message  Admin le Ven 7 Déc - 15:59

Clauses du «Protocole» de Doha en 13 points sur le dos des Syriens




1- réduction du nombre des soldats de l'armée syrienne à 50 000;

2- la Syrie ne pourra faire valoir son droit à sa souveraineté sur le Golan que par les moyens politiques. Les deux parties signeront des accords de paix sous l'égide des Etats-Unis et du Qatar;

3- la Syrie doit se débarrasser, sous la supervision des Etats-Unis, de toutes ses armes chimiques et bactériologiques et de la totalité de ses missiles. Cette opération doit se dérouler sur les terres de Jordanie;

4- annulation de toute revendication de souveraineté sur Liwa Iskandaroun et désistement au profit de la Turquie de certains villages frontaliers habités par les Turkmènes dans les «mouhafadhas» d'Alep et d'Idlib;

5- renvoi de tous les membres du Parti des travailleurs du Kurdistan, ceux recherchés par la Turquie lui seront livrés. Inscription de ce parti sur la liste des organisations terroristes;

6- annulation de tous les accords et conventions signés avec la Russie et la Chine dans les domaines des forages du sous-sol et de l'armement;

7- permettre le passage à travers le territoire syrien d'un gazoduc qatari à destination de la Turquie puis de l'Europe;

8- permettre le passage à travers le territoire syrien des conduites d'eau en provenance du barrage Atatürk et à destination d'Israël;

9- le Qatar et les Emirats arabes unis s'engagent à reconstruire ce qui a été détruit par la guerre en Syrie à la condition que leurs sociétés aient l'exclusivité de la reconstruction et de l'exploitation du pétrole et gaz syrien;

10- gel des relations avec l'Iran, la Russie et la Chine;

11- rompre les relations avec Hezbollah et les mouvements de résistance palestinienne;

12- le régime syrien sera islamique et non salafiste;

13- le présent accord entrera en application dès la prise du pouvoir» (par l'opposition, Ndlr)...

Ce «Protocole» constitue donc le prix que l'opposition syrienne aura à payer une fois installée au pouvoir à Damas, comme le précise l'article 13 dudit «accord de Doha»...

De fait, c'est à peine si on n'exige pas de «l'opposition» - portée à bout de bras par le Qatar - la reconnaissance immédiate d'Israël, dont on prévoit cependant (article 2 de l'accord de Doha), un règlement négocié...

En Syrie, le processus activé pour la Libye est dépassé et fait désormais craindre une déstabilisation générale du monde, voire sa fragmentation comme des «experts» civils et militaires américains y travaillent sans désemparer. A méditer!" Nourrddine Merdaci le 06/12/2012

Admin
supermoderateur
supermoderateur

Nombre de messages : 739
Age : 43
Date d'inscription : 21/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://zeforum.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum